Kinshasa : Les médecins non-alignés de nouveau dans la rue pour réclamer la prime de risques Jeudi 28 février 2019 – 14:45

Les médecins des institutions  étatiques de santé ont à nouveau manifesté, ce jeudi 28 février devant le ministère de la santé et celui du budget  situés à l’hôtel du gouvernement à Kinshasa. Ils réclament leur alignement sur la liste de primes de risques.

Cette manifestation a été encadrée par une dizaine de policiers. Selon le docteur Kabongo, médecin traitant à l’Hôpital Général de Référence de Kitambo, il y a près de 2 132 médecins qui sont privés de leurs primes de risques alors qu’ils travaillent chaque jour.

« Nous sommes là pour réclamer nos primes de risques. Cela fait autant d’années que nous avons travaillé mais on ne touche pas à nos primes de risques. Il y a maintenant que deux semaines que nous avons déposé un mémorandum à la présidence de la république pour faire entendre au chef de l’Etat nos revendications. Nous avons également écrit au ministère de la santé publique et celui du Budget mais nous n’avons pas toujours des solutions. Dans notre mémorandum nous sommes à 2132 médecins, juste pour la ville de Kinshasa. », a-t-il déclaré à ACTUALITE.CD.

Ces médecins demandent l’implication de Félix Tshisekedi, nouveau président de la RDC afin qu’ils obtiennent gain de cause. Le vendredi 22 février, les médecins avaient fait un sit-in devant la présidence de la république à la cité de l’Union Africaine.

Auguy Mudiayi

Related posts

Leave a Comment