RDC : Katumbi estime que les conditions politiques et sécuritaires pour son retour ne sont pas encore réunies Jeudi 28 février 2019 – 10:29

Moïse Katumbi n’a pas encore décidé de la date de son retour en RDC. Son cabinet rapporte que les conditions « politiques et sécuritaires » ne sont pas encore réunies à cet effet.

« Tout reste à faire en matière de respect de l’Etat de droit et des libertés fondamentales en RDC comme le montrent les évènements récents, tels que les jugements inique du tribunal militaire à Lubumbashi ou à l’arrestation brutale des militants du mouvement citoyen la LUCHA à Kinshasa », a dit le cabinet de Moïse Katumbi dans un communiqué.

Katumbi et Ensemble vont continuer le combat « au sein de l’opposition », ajoute le communiqué.

Ensemble pour le Changement a finalement reconnu Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo comme président de la République Démocratique du Congo, « malgré les irrégularités constatées dans le processus électoral ».

« S’il mène des actions qui sont bonnes pour la République, nous allons saluer et nous allons soutenir. Si, par contre, il mène des actions qui nous semblent difficiles à soutenir, nous allons dénoncer. C’est notre rôle dans l’opposition. Et, dans ce cadre-là, la collaboration entre le pouvoir et l’opposition a des règles précises », avait déclaré Pierre Lumbi Okongo au cours d’une conférence de presse précédée par la lecture d’une déclaration publique mardi 26 février à l’immeuble Reine de la Paix, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Catégorie

Related posts

Leave a Comment